Le réméré et le portage immobilier : ce qu’il faut savoir.

Le réméré et le portage immobilier : ce qu’il faut savoir.

Les deux formules pour vous permettre de trouver du financement

Le réméré et le portage immobilier ont les deux pour objectif de vous permettre de trouver le financement dont vous avez besoin. En effet, ces deux formules sont souvent confondues, mais présentent tout aussi bien des similitudes que des points de divergence. Par exemple, avec les deux, vous pourrez céder votre bien et le retrouver sauf que dans le cas du réméré, il s’agit d’une vente avec option de rachat alors que le portage est une vente du bien en plusieurs parts distincts. Dans le portage, tous les frais sont à la charge du vendeur, ce qui n’est pas le cas dans le réméré. Pour les deux dispositifs, le taux de dette du client ne devra pas excéder plus de 70% du prix de la vente du bien sur le marché. Vous pourrez choisir l’un ou l’autre en fonction de votre convenance, mais aussi en fonction de votre capacité financière.

Comment souscrire à ces formules ?

Pour souscrire à ces formules, il faudra tout d’abord vous rendre sur le site du courtier. Il y a donc plusieurs étapes à suivre. La première est la soumission de votre dossier qui fera l’objet d’une évaluation afin de savoir si vous disposez de toutes les compétences nécessaires pour pouvoir le faire. En outre, il s’agira de la phase de recherche de fonds par le courtier. Différents éléments devront figurer dans le dossier qui sera étudié, il faudra alors vous assurer de tout mettre. Aussi, n’hésitez pas à poser toutes les questions aux experts du site pour un suivi efficace. Il faudra aussi noter que le processus en entier pourra durer entre quatre à huit semaines en fonction de la recherche qui est faite sur le marché. Tout ce que vous avez à faire, c’est de vous rendre sur le site.

Comment se déroule les programmes ?

Pour le portage immobilier sur le site immosafe ainsi que pour le réméré, il faudra tout d’abord penser à trouver un notaire qui est le juriste qui rend l’opération légale. Vous pourrez trouver le vôtre ou le courtier pourra vous proposer. Lorsque le courtier part à la recherche des fonds, lorsqu’il les trouve, c’est chez le notaire que tout se passe. Le contrat qui sera signé entre les deux parties est rédigé par le notaire et il prend soin d’inclure la clause de possibilité de rachat. Tous les frais liés au programme que vous avez choisi sont aussi mentionnés dans le contrat. Alors, le notaire récupère l’argent et vous le donne afin de vous aider répondre à vos besoins. Dans le cadre des dettes auprès des banques, c’est lui qui se charge de régulariser votre cas au niveau de la Banque de France.